أخبار الصحفالملف الصحفيبيانات صحفية

Initiation des enfants aux sciences

Un apport de taille pour les générations futures
• Les enfants férus de sciences ne sont pas toujours en mesure de s’adonner à leurs activités favorites faute de moyens. Une association essaye de combler cette lacune en appliquant des programmes intéressants
Les enfants ont toujours manifesté leur désir d’apprendre et de s’instruire, ne serait-ce qu’en feuilletant un magazine ou un livre scientifique. Malheureusement, ce besoin n’est pas toujours satisfait vu le manque d’espaces pratiques dans les régions du pays. Certes, la Cité des Sciences a essayé au cours des dernières années d’inviter les enfants à prendre connaissance avec certains aspects de l’univers et de pratiquer des activités sur place, mais ces actions demeurent limitées, même si on met à la disposition des enfants tous les moyens de découverte.
Lors de certains évènements – comme l’éclipse solaire ou lunaire par exemple –, les enfants ont droit d’utiliser les moyens performants pour voir toutes les phases de ce changement dans les détails. Accompagnés de leurs parents, les enfants restent, cependant, sur leur soif et leurs questions restent sans réponse.
Des cellules dans les régionsMais le monde des sciences est très vaste et ne se limite pas à l’astronomie. L’association «Scientists Kids» a décidé de prendre les choses en main en vue de mieux prendre en charge les enfants qui s’intéressent aux sciences. Depuis sa création en 2011, l’association a élaboré des programmes scientifiques appliqués par des éducateurs et des éducatrices au profit des enfants âgés entre 7 et 17 ans. L’objectif principal de ces activités est de développer les capacités des jeunes dans les différents domaines scientifiques comme ceux qui sont liés à l’humanité, à la terre, à la vie et même à l’art.

C’est une occasion pour mettre en exergue les capacités et le talent de ces jeunes qui ne sont pas toujours en mesure de mener leurs activités faute d’apport financier. C’est le cas notamment pour les enfants issus des familles de classe moyenne ou à revenus limités. L’association «Scientists Kids» a déjà arrêté son programme pour la période à venir et a prévu plusieurs actions au profit de ces jeunes férus de la science. Au cours de ses heures libres, l’enfant est donc contraint de regarder la télévision ou de se connecter à l’Internet encourant plusieurs risques. Il s’habitue à se renfermer sur lui-même et à ne pas communiquer directement avec les autres dans la mesure où les moyens d’information et de communication lui fournissent les films, images et sensations…
L’association en question a déjà exécuté certains programmes sur le terrain dont certains ont eu pour cadre la rue ou le milieu environnemental. Ainsi, on a pu réunir près de 3.500 enfants pour tirer profit des connaissances fournies sous l’œil vigilant des éducateurs. L’association essaye de se trouver sur tout le territoire tunisien pour faire bénéficier tous les enfants – même ceux qui habitent à l’intérieur du pays – des activités à travers les cellules qui appliquent un programme élaboré par des spécialistes relevant d’un Conseil scientifique. Des cellules devraient voir le jour dans certains gouvernorats comme Siliana, Djerba, Médenine, Sammar, Grombalia, Bizerte, Sousse, Sfax, Tunis, Ariana et La Manouba.
Parmi les programmes futurs, citons celui qui s’occupe des aspects scientifiques et sanitaires intitulé «mes mains sont propres» pour habituer l’enfant à laver ses mains à chaque fois avant et après les repas. Car les mains sont une source de microbes et peuvent se transmettre à tout l’organisme si l’enfant ne donne pas assez d’importance à l’aspect nettoyage et propreté. Un autre programme non moins important concerne «les pas vers l’espace» qui sera une occasion propice pour en savoir plus sur tout ce qui nous entoure et qui demeure un énigme et un secret non seulement pour les enfants mais pour de nombreux adultes qui n’ont jamais cherché à savoir les composantes de cet univers. Une autre action d’envergure est à mettre en exergue, à savoir la consultation nationale sur l’enfant qui permettra d’élaborer la stratégie pour la prochaine décennie et qui devrait toucher plus de 20.000 enfants qui vont enfin formuler leurs attentes et leurs ambitions !

Chokri GHARBI

source : http://www.lapresse.tn/17072015/67971/un-apport-de-taille-pour-les-generations-futures.html

le : 30-05-201

الوسوم

مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً